• Accueil
  • > Recherche : kinder surprise monobloc
( 21 décembre, 2008 )

Presse Océan Dimanche 21 décembre 2008

logopresseoceanfr.png 

Loire-Atlantique

dimanche 21 décembre 2008

Fondu de Kinder surprise 

poladp11720317apx470wpresseocean.jpg
Chez lui, à Joué-sur-Erdre, Laurent s’est aménagé son Kinderland, un petit musée qu’il se dit prêt un jour à ouvrir aux écoles. : Photos Cédric Blondeel

Ovokinderophile. La passion de Laurent est sortie de l’oeuf il y a tout juste huit ans. Aujourd’hui, ce sont des milliers de surprises qui trônent sur les étagères de sa maison à Joué-sur-Erdre.

Bob l’éponge, Dark Vador, un Schtroumpf ou encore une voiture Smart… Les collectionneurs en ont référencé environ 18 000 mais il est fort probable qu’il existe plus de 30 000 modèles différents. »

À Joué-sur-Erdre, Laurent a investi le rez-de-chaussée et le premier étage de son domicile pour étaler son trésor. Il s’est même aménagé son « bureau Kinder ». Il possède aujourd’hui des vitrines entières de « monoblocs et montables, deux des grandes familles des œufs en chocolat Ferrero. » Mais pas seulement. Il y a aussi « les maxi-Kinders et les décors distribués dans les grandes surfaces. » Comme quoi, tout est bon dans le Kinder… Même les feuilles de montage, sont prisées.

Les Allemands encore plus fondus

Travailleur social aux Touches, près de Nort-sur-Erdre, Laurent a cassé son premier œuf il y a huit ans. « Avec des collègues, précise-t-il. J’ai trouvé cela amusant. Les objets étant petits, j’ai pensé que cela ne prendrait pas trop de place… » Au contraire, la collection a pris des proportions considérables. L’ovokinderophile ligérien est désormais incollable sur le sujet. « Mais les pires sont, selon lui, les Allemands. Ils vont jusqu’à créer des décors – dioramas – pour accueillir les figurines. Et quand les gros œufs, poursuit Laurent, ne sortent en France qu’à Pâques ou Noël, chez eux, de nouvelles séries sont proposées toute l’année. » Le Parlement allemand aurait même été jusqu’à demander à Ferrero de retirer les surprises des œufs. Motif : lutter contre l’obésité !

Un décor à 5 000 €

Le collectionneur est, pour sa part, devenu boulimique. Dans ses richesses, il compte quelques pièces rares. Comme cette fermière portant un pot de lait datant de 1978. Ou encore ces bonhommes « édités seulement en Argentine et d’autres pays d’Amérique latine pour la coupe du monde de football 2006. » Il y a aussi ces Snoopy en provenance du Japon.

Et quand il ne les possède pas, Laurent les contemple dans les catalogues d’expert. Comme ce Schtroumpf joyeux estimé à 950 € ou de ce décor des Olympiades des personnages de Peyo datant de 1983 évalué à 5 000 € !

Des crèches italiennes

À l’approche des fêtes de fin d’année, les ovokinderophiles du monde entier seront à l’affût : « Chaque année, en Italie, des séries portant sur les crèches de Noël sortent des œufs. »

Et le chocolat dans tout ça ? « On le mange ou on en fait un gâteau… »

Cédric Blondeel

http://www.dailymotion.com/video/k5rxh4HgXVkT58Qayw

http://kinderlaurent.unblog.fr.

Voir aussi notre vidéo sur le site www.presseocean.fr.

Voilà, je vous ai reproduit l’article internet venant de sortir dans Presse-Océan, pour découvrir la suite, lire l’article en page 3 dans le journal..!!

p1020436.jpg p1020437.jpg p1020438.jpg

Un grand Merci au journaliste Cédric Blondeel. Amitiès.

( 8 août, 2008 )

Un peu d’histoire

p1000864.jpg 

Mais d’où viennent ces fameuses surprises Kinder ?

Je ne vais pas vous infliger un cour fastidieux, juste quelques repères afin de mieux vous retrouver dans vos recherches et d’identifier de possible kinder trouvé dans le fond d’un carton ou au milieu d’une boite de fèves….

Le monde des kinders est particulièrement riche et vaste dans sa diversité, il en est de même pour ces collectionneurs. Il y a celui qui ne collectionne qu’une catégorie « le spécialisé », celui qui ramasse tout en des centaines d’exemplaires identiques !!!! « le boulimique », celui qui remplit des casiers et des boites en protégeant chaque figurine avec du coton, établie des listes, coche, pointe, répertorie « le maniaque », celui qui expose, qui prend de la place (c’est moi) vitrine après vitrine « le partageur », celui qui cherche la pièce rare, qui dépense des fortunes  » l’accroc insatiable », celui qui cherche à se faire de l’argent en revendant aux enchères « le mercantile »…. Chacun se reconnaîtra, il doit même y en avoir qui regroupe l’ensemble….

Mais que collectionne-t-il ? TOUT…..!!!!! De près ou de loin à ce qui s’approche de Ferrero Kinder. Les emballages de toutes sortes (tripack, boite métal…), les présentoirs de magasin (PLV), les affiches et affichettes et pubs, les emballages en papier entourant l’œuf, les capsules plastique de différentes tailles et couleurs, les articles publicitaires (porte-clefs….), les catalogues, les dioramas (présentoir en 3D de la série offert par les représentants (m’en ont jamais offert !!!)), les puzzles, les BPZ,  et bien sûr en premier lieu les figurines se trouvant dans l’œuf… J’en oublie car la liste est sans fin…

 p1000895.jpg  p1000857.jpg  p1000877.jpg  puzzzle.jpg

Trois grandes catégories principales dans les surprises :

Les figurines peintes à la main ou MONOBLOCS

monobloc.jpg

Les séries en plastiques « mou » les DÉMONTABLES

dmontable.jpg

Les figurines en métal LES MÉTAUX

kinderballerine.jpg

A ceux-ci on ajoutera les BPZ, la bande de papier représentant la série complète ou le plan de montage. Les DIORAMAS et COFFRETS rassemblant dans un décor la série pour présentation en magasin et les MAXIS (grosses surprise de Noël ou Pâques)…

p1000893.jpg

L’origine des oeufs.

Au début des années 70, les Ferrero pâtissiers de père en fils, décidaient de commercialiser l’œuf de Pâque au quotidien. Alors que Pietro Ferrero avait déjà fait fortune en découvrant la recette du Nutella (on collectionne aussi bien sur les verres Nutella, il y en a un certain nombre en rapport avec les série Kinder), en 1973, Michele Ferrero a l’idée de produire un œuf dans lequel est cachée une surprise, il baptisa ce nouveau produit Kinder Sorpresa (nous sommes bien sûr en Italie).

verreferreronutella.jpg

En 1974, les kinder Überraschung apparaissent pour le plus grand bonheur de nos amis d’outre-Rhin…

En Italie, de 1973 à 1975, l’œuf surprise va offrir une panoplie d’environ 200 petits jouets…

Fort de ce succès, Ferrero aborde le marché Français en 1975-1976.

Dès 1976 on dénombre entre 120 et 160 surprises distribuées dans des œufs et toutes renouvelées. A ce rythme, Ferrero a mis sur le marché plus de 18000 objets depuis l’origine de Kinder Surprise, avec comme exigence de ne jamais proposer la même figurine deux années de suite ! un défi de créativité !

Un petit personnage nommé Giodi va vite se détacher et devenir une vraie mascotte.

De ces premières années il faut retenir les noms des fabricants de ces petits jouets devenus références, qui vous permettrons actuellement de les identifier :

Novitecnic, Ilmap, Corplast, Finplast, Scame-mastaf, CMP, Giocchi, Castiglioni, Res-Plastic et Giodi.

La marque (c) Ferrero apparaît sur les monoblocs ainsi que différentes signatures Disney… etc. pour les démontables de 1976 à 1991, seule la notice de montage, en l’absence de toute référence sur le jouet lui-même, prouvait à priori l’appartenance à Kinder. Depuis 1991 porte un signe permettant d’identifier l’origine K91 n1 (K=Kinder 91=année de diffusion, n= chiffre ou nombre identifiant chaque jouet) et ce jusqu’en 2004 K04…

A partir de 2004-2005 la référence est C,  2005-2006 la référence est S, 2006-2007 la référence est 2S, 2007-2008 la référence est TT, 2008 – 2009 la référence est NV…. à suivre

Les variantes : Des figurines identiques d’une même série peuvent quelquefois présenter une légère différence : on appelle cela une variante. elles sont parfois volontaire, déclinant la série de différentes couleurs..etc ou involontaire lié à un aléas de la production, ainsi que des variantes d’un pays à l’autre quelques modifications couleurs, forme, accessoires, figurines en plus ou en moins…

p10008682.jpg

Les décors : parmi les dérivés promotionnels, un décor en carton et en relief créé par Ferrero pour valoriser les séries, le premier destiné aux « Squalibaba » en 1996, le dernier en date le stade de foot pour l’Euro 2008….

dcorferrero1.jpg

Les peluches: des grandes peluches rappelant la série normalement installées tout en haut d’une PLV…

Voilà un premier aperçu du monde kinder que vous retrouverez au musée…

mascotte.jpg

( 7 août, 2008 )

Les catalogues katalog ….

Les deux catalogues O-EI-A 2015

P1130890

P1130888

Les deux catalogues O-EI-A 2013

Les catalogues katalog .... dans 04 - Les catalogues katalog P10903481-218x300

P10903501-204x300 dans 04 - Les catalogues katalog

Le catalogue O-EI-A 2012 Édition limitée (500 ex) avec couverture cartonnée

catalogue20121.jpg

15689610-150x112 15706010-150x112 16392310-150x112 30291710-150x100 30633510-100x150 30880710-150x100 30898910-150x100 32086810-150x100 abb_1-10-150x143 abb_2-10-127x150 bild-410-150x91

catalogues.gif 

Très rapidement et au fur et à mesure que votre collection de kinder commence à remplir vos boites, vos étagères, vos vitrines, vos pièces, à la grande joie de ceux qui partagent votre maison…

Bref ça commence à être franchement le bazar voir le B….. Dans tous les coins. D’autant que vous ne savez pas forcément si vous avez la série complète, si vous disposez de tous les accessoires, de tous les autocollants, des variantes éventuelles, j’en passe et des meilleurs…..

Il est donc temps de trouver quelques listes, voir le top des catalogues référençant toutes les figurines existantes, votre bible de tous les jours, seul problème c’est lourd dans le sac et quand vous le sortez sur un vide-grenier le vendeur se doute d’un truc, soyez discret…

Amis francophones, sachez que le mondes des Kinders est principalement Germanophone !!! Faites un tour sur Ebay Allemagne à la rubrique Kinder, vous comprendrez….

Du coup en France il n’existe pas grand-chose, même Ferrero France qui a eu la gentillesse de me poster quelques photocopies couleurs de certaines anciennes séries ne dispose d’aucun catalogue de leurs surprises…

Les différents catalogues
Album : Les différents catalogues
L'ensemble des catalogues kinder que je dispose.
24 images
Voir l'album

Un seul livre est sortie en France, il n’est plus édité, on ne le trouve que d’occasion « Le Guide des collectionneurs 1001 figurines Kinder » Édition Solar 1999, ça fait maigre pour la France…

Je pense que la recherche est sûrement plus fructueuse du côté de nos amis Italien ou la frénésie pour nos figurines est importante, pour ma part je dispose d’un très beau guide « Guida alle sorpresine plù collezionate in Italia » 1998.

Et bien sur les katalogs Allemand, pour moi qui a fait Allemand première langue ce n’est pas un problème !!!!! Nein, nicht comprendo !!!! Heureusement qu’il y a les images….

De très nombreux catalogues souples, rigides… Welz Katalog, Ü-EI Deutscher Preiskatalog….etc.

A mon avis les plus importants et les plus complets : Vulgairement appelé par les adeptes le SU et le O-EI-A, des catalogues sortant deux fois par an (existe en format poche et en grand format cartonné), il référence actuellement plus de 18000 figurines, On peut estimer qu’il en existe le double…

Une série récente TRÈS UTILES et pratique de catalogues créée par Foethke EU-Spielzeug répertoriant tous les ans les sorties de l’année passée avec toutes les variantes (Jahrgang 2004/05 20005/06 2006/07) ainsi que deux plus gros catalogues (un regroupant tous les kinders allemands de 1986/87 – 2003/04 et un regroupant tous les kinders EU (européen) K91 à K04 (Cette lettre K étant gravé sur chaque surprise accompagné d’un nombre 91 étant l’année ex : K99 N140 étant une surprise kinder sortie en Europe sauf en Allemagne en 1999 et portant le numéro 140).

Mais me direz-vous, à quoi serve ces catalogues, que trouve t’ont dedans ? Simple, l’ensemble de toutes les séries répertoriés par genre (monoblocs, montables, métaux, maxis, autos…) par année, par pays, les différentes variantes (de couleur, de forme, de taille..), le nombre d’accessoires, le nombre d’autocollants par figurine, les références,  bien sûr la valeur, la côte (très subjectif et très variable d’un catalogue à l’autre…), bref d’innombrable infos qui vous rappelle sans cesse qu’il vous en manque un !!…

Allez bonne lecture, pour ma part j’ai beau les avoir feuilleté des centaines de fois, j’en découvre toujours…

pagessu.jpg

12
Page Suivante »
|